En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Astragale de Marseille

Astragalus tragacantha (Linné, 1758)

Retour à la liste des espèces

Description

Gare aux épines de ces coussins végétaux ! Comme de nombreuses plantes méditerranéennes, les épines font d'une part office de protection contre les ruminants (chèvres, moutons, ânes...) et d'autre part, elles permettent de limiter la perte d'eau par évaporation dans les climats chauds. L'astragale supporte alors parfaitement la sécheresse et le sel. La plante s'est aussi adaptée en prenant une forme très compacte et en coussinet. C’est une excellente stratégie pour conserver un peu d'humidité et de fraîcheur. Cette forme et ses épines lui vaut d'être appelée le "Coussin de Belle mère" du coté de Marseille ! On la retrouve sur les sols sableux et rocailleux du littoral varois, des Bouches du Rhône, de la Corse et de l'Espagne, en de très rares endroits au final. Elle est endémique (présence de cette espèce dans le monde seulement sur une région géographique limitée). Elle est sur la liste rouge des espèces de la flore française. Elle est protégée et considérée comme vulnérable au niveau international.

Les indices pour le reconnaître

pictogramme de feuilles OvaleOvale
pictogramme de feuilles lobéeLobée
pictogramme de feuilles lisseLisse
pictogramme de fleur BlancheOpposée
pictogramme de fleur BlancheEn bouquet
pictogramme de fleur BlancheGousse
pictogramme de fleur BlancheBlanche
nom scientifique: 
Astragalus tragacantha (Linné, 1758)
Astragale de Marseille
Astragale de Marseille
Astragale de Marseille
Astragale de Marseille
Description: 

Gare aux épines de ces coussins végétaux ! Comme de nombreuses plantes méditerranéennes, les épines font d'une part office de protection contre les ruminants (chèvres, moutons, ânes...) et d'autre part, elles permettent de limiter la perte d'eau par évaporation dans les climats chauds. L'astragale supporte alors parfaitement la sécheresse et le sel. La plante s'est aussi adaptée en prenant une forme très compacte et en coussinet. C’est une excellente stratégie pour conserver un peu d'humidité et de fraîcheur.
Cette forme et ses épines lui vaut d'être appelée le "Coussin de Belle mère" du coté de Marseille !
On la retrouve sur les sols sableux et rocailleux du littoral varois, des Bouches du Rhône, de la Corse et de l'Espagne, en de très rares endroits au final.
Elle est endémique (présence de cette espèce dans le monde seulement sur une région géographique limitée). Elle est sur la liste rouge des espèces de la flore française. Elle est protégée et considérée comme vulnérable au niveau international.

Groupe taxonomique: 
Critères: 
1-De quelles formes sont les feuilles?
1.3-Ovale
1.6-Lobée
2-Comment est le bord de la feuille?
2.1-Lisse
3-Comment les feuilles sont-elles disposées?
3.2-Opposée
3.3-En bouquet
5-Comment est le fruit?
4.7-Gousse
4-De quelle couleur est la fleur?
5.1-Blanche
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !