En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Chevalier gambette

Tringa totanus (Linnaeus, 1758)

Retour à la liste des espèces

Description

Le chevalier gambette est un oiseau limicole (petit échassier adapté pour vivre et se nourrir dans la vase) d'environ 25 à 30 cm. Il possède des pattes d’un rouge vif, un bec bicolore orange et noir ainsi qu'un plumage à dominante brun gris. Vous pourrez le rencontrer essentiellement dans les zones humides telles que des vasières dans lesquelles il se nourrit de vers et petits crustacés. Souvent solitaire, il est tout de même possible de l'observer en groupe de plusieurs dizaines à centaines d'individus accompagnés d'autres oiseaux limicoles. Les individus migrateurs sont observables dès juillet en France, mais le plus grand nombre est présent sur les sites de halte migratoire à partir du mois d’août jusqu'en février.

Présence

Septembre

Visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

A l'aube
En journée
Crépuscule
Visible en ce moment
nom scientifique: 
Tringa totanus (Linnaeus, 1758)
code inpn espece: 
2586
Chevalier gambette (Crédits : Franck Vassen - flickr)
Chevalier gambette (Crédits : Franck Vassen - flickr)
Chevalier gambettec (Crédits : Jean-Jacques Boujot - flickr)
Chevalier gambette (Crédits : Jérome Boisard)
Description: 

Le chevalier gambette est un oiseau limicole (petit échassier adapté pour vivre et se nourrir dans la vase) d'environ 25 à 30 cm. Il possède des pattes d’un rouge vif, un bec bicolore orange et noir ainsi qu'un plumage à dominante brun gris. Vous pourrez le rencontrer essentiellement dans les zones humides telles que des vasières dans lesquelles il se nourrit de vers et petits crustacés. Souvent solitaire, il est tout de même possible de l'observer en groupe de plusieurs dizaines à centaines d'individus accompagnés d'autres oiseaux limicoles. Les individus migrateurs sont observables dès juillet en France, mais le plus grand nombre est présent sur les sites de halte migratoire à partir du mois d’août jusqu'en février.

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
Saison: 
Janvier
Février
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Visible: 
A l'aube
En journée
Au crépuscule

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !