En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Isard

Rupicapra pyrenaica

Retour à la liste des espèces

Description

L’Isard fait partie du même genre Rupicapra que le chamois des Alpes (Rupicapra rupicapra), qui est plus lourd d'une dizaine de kilogrammes (25-35 kg). Les isards se reconnaissent à leur robe plutôt sombre en hiver qui devient couleur « chamois » en été. Le mâle est  plus massif, au cou plus large et aux cornes plus courbes.

L'Isard se déplace par hardes souvent sous la conduite d'une femelle. Il sent l’homme de loin car il à un odorat excellent tout comme son ouïe et sa vue . Il peut s'observer de 800 à 3000 mètres d'altitude sur les pelouses et les pentes herbeuses. En été, par temps chaud, cet herbivore se contente de ruminer et de faire la sieste, ne pâturant que tôt le matin et au retour de la fraîcheur.  En France il est seulement présent dans les Pyrenées.

Les mâles se rassemblent en octobre et en novembre, à l'époque du rut, qui provoque une activité menant certains d'entre eux au seuil de l'épuisement. L'un des régulateurs les plus importants de la population d'isards, en dehors de l'homme qui le chasse en limite des parcs, est le froid hivernal.

 

 

 

Présence

Octobre

Visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

A l'aube
En journée
Visible en ce moment
nom scientifique: 
Rupicapra pyrenaica
Isards (crédits: jacme31)
Isard (crédits: Ferran Llorens)
Isards (crédits: jacme31)
Isards (crédits:Birdwatching Barcelona)
Description: 

<p>L&rsquo;Isard fait partie du m&ecirc;me genre Rupicapra que le chamois des Alpes (Rupicapra rupicapra), qui est&nbsp;plus lourd d&#39;une dizaine de kilogrammes (25-35 kg). Les isards se reconnaissent &agrave; leur robe plut&ocirc;t sombre en hiver qui devient couleur &laquo; chamois &raquo; en &eacute;t&eacute;. Le m&acirc;le est &nbsp;plus massif, au cou plus large et aux cornes plus courbes.</p>

<p>L&#39;Isard se d&eacute;place par hardes souvent sous la conduite d&#39;une femelle. Il sent l&rsquo;homme de loin car il &agrave; un odorat excellent tout comme son ou&iuml;e et sa vue . Il peut s&#39;observer de 800 &agrave; 3000 m&egrave;tres d&#39;altitude sur les pelouses et les pentes herbeuses. En &eacute;t&eacute;, par temps chaud, cet herbivore se contente de ruminer et de faire la sieste, ne p&acirc;turant que t&ocirc;t le matin et au retour de la fra&icirc;cheur. &nbsp;En France il est seulement pr&eacute;sent dans les Pyren&eacute;es.</p>

<p>Les m&acirc;les se rassemblent en octobre et en novembre, &agrave; l&#39;&eacute;poque du rut, qui provoque une activit&eacute; menant certains d&#39;entre eux au seuil de l&#39;&eacute;puisement. L&#39;un des r&eacute;gulateurs les plus importants de la population d&#39;isards, en dehors de l&#39;homme qui le chasse en limite des parcs, est le froid hivernal.</p>

<p>&nbsp;</p>

<p>&nbsp;</p>

<p class="p1">&nbsp;</p>

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
Saison: 
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Visible: 
A l'aube
En journée

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !