En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Scirpe à nombreuses tiges

Eleocharis multicaulis (Sm. Desv., 1818)

Retour à la liste des espèces
Scirpe à nombreuses tiges (Crédits: Valérie Guéguen)

Description

Le scirpe appartient à la famille des cypéracés comme les laîches (carex) mais peut faire penser par son aspect à de petits joncs. Il s’agit d’une petite plante vivace cespiteuse (touffe dense), de 10-30 cm de hauteur. La plante développe en fin d’été une inflorescence solitaire en bout de tige rigide, un épillet sombre de moins d’1cm.

Le Scirpe à nombreuses tiges, dit aussi souchet, est typique des zones humides aux eaux acides et naturellement pauvres en nutriments mais sur des sols riches en matière organique. C’est une espèce assez commune et surtout typique des gazons amphibies, c’est-à-dire des formations herbacées basses adaptées aux cycles saisonniers d’inondation et d’exondation, un milieu naturel original classé Natura 2000. Ainsi, le Scirpe supporte d’être ennoyé une partie de l’année.

A l’abaissement du niveau d’eau, la plante émerge tandis que les nouvelles plantules attendent l’assec estival. Du printemps jusqu’en fin d’été, on observe alors des gazons bien verts qui vont progressivement à l’automne et en hiver prendre une coloration orangée très typique. Sur les zones les plus basses, plus longtemps ennoyées, vous verrez une couleur plus violacée du Jonc bulbeux  voire des plantes aquatiques comme les renoncules ou les nénuphars. Sur les zones moins longtemps immergées, c’est l’Agrostis des chiens ou la Molinie qui prennent le relais. Cet étagement en ceintures de végétation et ces alternances de couleurs donnent un aspect typique aux mares forestières des Landes de Gascogne, les « lagunes ».

Les herbiers à Scirpe sont un habitat prisé des larves de libellules qui y chassent et grandissent à l’abri en phase aquatique, et qui s’y accrochent lors de leur émergence jusqu’à leur premier envol.

 

Les indices pour le reconnaître

pictogramme de feuilles AiguilleAiguille
pictogramme de feuilles lanceLance
pictogramme de feuilles lisseLisse
pictogramme de fleur BlancheEn bouquet
pictogramme de fleur BlancheAkène
pictogramme de fleur JauneMarron-rouge

Période de floraison

Juin

En fleur ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec
nom scientifique: 
Eleocharis multicaulis (Sm. Desv., 1818)
Scirpe à nombreuses tiges (Crédits: Valérie Guéguen)
Scirpe à nombreuses tiges (Crédits: Valérie Guéguen)
Description: 

<p>Le scirpe appartient &agrave; la famille des cyp&eacute;rac&eacute;s comme les la&icirc;ches (carex) mais peut faire penser par son aspect &agrave; de petits joncs. Il s&rsquo;agit d&rsquo;une petite plante vivace cespiteuse (touffe dense), de 10-30 cm de hauteur. La plante d&eacute;veloppe en fin d&rsquo;&eacute;t&eacute; une inflorescence solitaire en bout de tige rigide, un &eacute;pillet sombre de moins d&rsquo;1cm.</p>

<p>Le Scirpe &agrave; nombreuses tiges, dit aussi souchet, est typique des zones humides aux eaux acides et naturellement pauvres en nutriments mais sur des sols riches en mati&egrave;re organique. C&rsquo;est une esp&egrave;ce assez commune et surtout typique des gazons amphibies, c&rsquo;est-&agrave;-dire des formations herbac&eacute;es basses adapt&eacute;es aux cycles saisonniers d&rsquo;inondation et d&rsquo;exondation, un milieu naturel original class&eacute; Natura 2000. Ainsi, le Scirpe supporte d&rsquo;&ecirc;tre ennoy&eacute; une partie de l&rsquo;ann&eacute;e.</p>

<p>A l&rsquo;abaissement du niveau d&rsquo;eau, la plante &eacute;merge tandis que les nouvelles plantules attendent l&rsquo;assec estival. Du printemps jusqu&rsquo;en fin d&rsquo;&eacute;t&eacute;, on observe alors des gazons bien verts qui vont progressivement &agrave; l&rsquo;automne et en hiver prendre une coloration orang&eacute;e tr&egrave;s typique. Sur les zones les plus basses, plus longtemps ennoy&eacute;es, vous verrez une couleur plus violac&eacute;e du <a>Jonc bulbeux&nbsp;</a> voire des plantes aquatiques comme les renoncules ou les n&eacute;nuphars. Sur les zones moins longtemps immerg&eacute;es, c&rsquo;est <a>l&rsquo;Agrostis des chiens</a> ou la Molinie qui prennent le relais. Cet &eacute;tagement en ceintures de v&eacute;g&eacute;tation et ces alternances de couleurs donnent un aspect typique aux mares foresti&egrave;res des Landes de Gascogne, les &laquo;&nbsp;<em>lagunes</em>&nbsp;&raquo;.</p>

<p>Les herbiers &agrave; Scirpe sont un habitat pris&eacute; des larves de libellules qui y chassent et grandissent &agrave; l&rsquo;abri en phase aquatique, et qui s&rsquo;y accrochent lors de leur &eacute;mergence jusqu&rsquo;&agrave; leur premier envol.</p>

<div>&nbsp;</div>

Groupe taxonomique: 
Critères: 
1.2-Aiguille
1.4-Lance
2.1-Lisse
3.3-En bouquet
4.4-Akène
4.9-Autre
5.6-Marron_rouge
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
Saison: 
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !