En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

ecoblog

Bienvenue sur le blog d'ecobalade

Le Coquelicot

Le Coquelicot

Papaver rhoeas, une fleur rouge, une fleur des champs aux étonnantes propriétés.

Écrit par Cyril le mer, 08/03/2016 - 16:44

Le Coquelicot, Papaver rhoeas, une fleur rouge :

Mais, qui est-il ? Retrouvez toute l'histoire de cette fameuse plante rouge qui embellit nos campagnes lors de nos belles journées ensoleillées.

Biologie 

 

le Coquelicot Papaver rhoeas une fleur rouge

Plante annuelle de 20 à 80 cm de haut, le coquelicot (Papaver rhoeas) s'identifie facilement avec sa fleur rouge caractéristique. 

Sur sa tige vous pouvez observer la présence de poils. Si vous la coupez, vous y observerez à sa section un latex blanc. Les feuilles velues disposées à la base de la plante sont segmentées et dentées, on dit qu'elles sont pennées.  
Au moment de la floraison d'avril à juillet, une seule grande fleur rouge s'épanouie. La fleur est composée de 4 pétales rouges dont le centre est garni d'une tache noire. Les pétales fins et froissés peuvent atteindre une hauteur de 4 cm.
Cette fleur sauvage possède de nombreuses étamines et des anthères violettes. Les anthères sont les parties terminales des étamines renfermant le pollen. Cette plante rouge possède une capsule ovale et verte. Celle-ci est aplatie sur le dessus. La capsule est le fruit que produit le coquelicot, elle s'ouvre par des pores. A l'intérieur de celle-ci se trouvent de nombreuses graines.
Avant d'éclore, la fleur se cache dans des boutons. Ceux-ci sont penchés vers le sol, et les enfants s'amusent parfois à les ouvrir (jeux du coq poule ou poussin).
Papaver rhoeas a des racines qui peuvent s'enfoncer jusqu'à 1 m dans le sol. Il aime beaucoup la chaleur en période estivale et se tourne vers le soleil comme le tournesol.
2,5 millions de grains de pollen sont produits par chacune des fleurs du coquelicot. Ces grains sont très désirés et recherchés par les insectes, en effet ils sont très nourrissants et font le bonheur des petites bêtes.
Les pollinisateurs (bourdons, abeilles etc.) attendent dès l'aube, l'ouverture de ses fleurs. En effet la majorité de l'exquis pollen de coquelicot est distribué le matin avant 10 heures.

 

 

 

Habitat et Menace

le Coquelicot Papaver rhoeas une fleur rougeEn France le coquelicot, véritable fleur sauvage est très commun et peut-être rencontré dans les champs de céréales, dans les chemins, sur les voies ferrées, les friches, les buissons. Les champs de coquelicots font la joie des photographes ! Cette plante est également semée comme plante d'ornement.
Il s'agit d'une plante messicole c'est à dire que c'est une adventice (mauvaise herbe) présente dans les champs lors de la moisson.
Autrefois, avant les années 60, les cultivateurs utilisaient peu de produits chimiques dans leur champs, le coquelicot se répandait vite dans les cultures de blé et devenait vite envahissant. Sa présence en grand nombre rendait la récolte inutilisable pour la transformation du blé en farine. A partir des années 70, les agriculteurs ont développé l'usage des désherbants de synthèse dans leurs cultures céréalières. Ils en ont profité pour les utiliser contre les adventices des champs, notamment le coquelicot. En effet, lorsque celui-ci est en grande quantité dans les fourrages, il peut-être toxique pour le bétail. Il cause chez les ruminants une méthéorisation (indispositions gazeuses) pouvant entraîner la mort de l'animal. Aujourd'hui le coquelicot est devenu victime des pesticides et autres produits phytosanitaires et se raréfie de plus en plus dans nos campagnes.
Cette herbacée d'origine eurasiatique est représentée dans l'ensemble de l'Europe centrale et méridionale, mais également sur les îles britanniques, les Canaries, l'Afrique du Nord, l'archipel de Madère et l'Asie (excepté la zone septentrionale). Il s'agit d'une plante héliophile (elle aime le soleil) et xérophile (elle vit avec peu d'eau).

 

Origine et utilisation

 

le Coquelicot Papaver rhoeas une fleur rouge

L'origine du nom de cette plante fait débat. Certains pensent que son nom vient de  la couleur de sa fleur, faisant penser à la crête du coq, ainsi coquelicot viendrait de "cocorico". Pour d'autres, son nom viendrait de sa couleur rouge vif rappelant la coque d'une cochenille (cokle en anglais).
Le coquelicot a toujours été utilisé pour divers choses. Jadis, les ornements funéraires des sépultures égyptiennes étaient décorés de ses belles fleurs rouges. Les Grecs quant à eux, utilisaient les jeunes feuilles de coquelicot pour faire des salades. Au XIXème siècle, le coquelicot composait avec le bleuet et la marguerite, les bouquets patriotiques. La fleur de coquelicot est également associée à la beauté.
Cette plante est parfois utilisée pour colorer des médicaments, des sirops, des thés, des vins et des bonbons. On peut retrouver le coquelicot dans de jolie composition florale. Néanmoins, préferez tout de même de les observer naturellement.
Les fleurs de coquelicot sont comestibles et ont des propriétés sédatives. Elles peuvent donc servir contre les troubles du sommeil et peuvent être présentes dans des préparations pharmaceutiques contre la toux. En revanche son cousin le pavot somnifère produit de l'opium dont est extraite la morphine, celle-ci est utilisée pour réduire la douleur mais le pavot peut être mortel !

Il est donc impératif de ne pas consommer les plantes sauvages sans l'avis d'un professionnel ou d'un guide naturaliste.

 

Vous pouvez observer cette jolie fleur des champs le long de nos sentiers au printemps, mais aussi sur les ecobalades de Puyloubier dans les Bouches du rhône, de l'Epine dans les Hautes-Alpes.

Découvrez d'autres articles sur les plantes comme le thym et ses bienfaits en infusion ou bien encore à la découverte des plantes commestibles de Paris.

N'hésitez à nous rejoindre sur notre Facebook ou sur Instagram. Si vous twittez, nous y sommes aussi ! 

articles associés

Expérimentation animale

Expérimentation animale

Posté dans Actualités le jeu, 12/17/2015 - 16:54

Les 50 derniers chimpanzés détenus en captivité dans les laboratoires publics américains vont avoir une retraite bien méritée. Les autorités de santé américaines ont en effet annoncé l’arrêt de toute expérimentation sur ces grands singes.


> Continuer de lire
Le Coquelicot

Le Coquelicot

Posté dans Nature le mer, 08/03/2016 - 16:44


> Continuer de lire
C'est quoi cette plante ?

C'est quoi cette plante ?

Posté dans all le lun, 06/11/2018 - 14:16


> Continuer de lire

Poster une photo ou un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
image

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png gif jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

instagram

facebook

la balade du mois

Balade de Saint-Pierre et Miquelon - La Vallée du Milieu

Balade de Saint-Pierre et Miquelon - La Vallée du Milieu

A la découverte de la Vallée du Milieu et de ses zones humides à Saint-Pierre et Miquelon !

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !