En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Agrostis des chiens

Agrostis canina (L., 1753)

Retour à la liste des espèces
Agrostis des chiens (Crédits: Jérôme Fouert-Pouret)

Description

L’Agrostis des chiens est une petite graminée frêle à large répartition en France et même sur tous les continents. C’est une espèce vivace à stolons, aux feuilles planes et très étroites d’un vert glauque presque grisâtre. Les jeunes feuilles sont filiformes, paraissant enroulées sur elles-mêmes. Les tiges peuvent s’élever en été jusqu’à 20 ou 60cm de hauteur au bout desquelles se développent une inflorescence fragile, en panicule lâche aux reflets violets d’une dizaine de centimètres. Après floraison, les panicules se contractent et virent au jaune-orange pale en séchant.

L’un des critères botaniques pour identifier l’espèce consiste à observer la ligule allongée et triangulaire en forme de canine… de chien par exemple ! Mais encore faut-il trouver la ligule. Il s’agit d’une petite pièce foliaire formant une discrète languette membraneuse translucide à la jonction entre les feuilles et la gaine foliaire sur la tige. La ligule sert notamment à dévier l’eau de pluie qui perle sur la tige et risquerait de faire pourrir la plante.

L’Agrostis des chiens est typique des zones humides aux eaux acides et naturellement pauvres en nutriments mais sur des sols riches en matière organique. Ce brin d’herbe est intéressant car il peut former dans des zones humides ouvertes des gazons denses, c’est-à-dire des formations herbacées basses adaptées aux cycles saisonniers d’inondation et d’exondation, un milieu naturel original classé Natura 2000. On dit que l’espèce est amphibie même si elle supporte des inondations moins longues que d’autres plantes amphibies. Sur les zones plus longuement inondées, on trouvera de façon étagée le Scirpe à nombreuses tiges, orangé en automne et en hiver, et plus bas encore le Jonc bulbeux, puis sur les zones restant en eau, les plantes franchement aquatiques comme le Nénuphar.

L’Agrostis des chiens est intéressante à repérer car c’est une espèce compagne du Faux Cresson de Thore, une rare ombellifère (fleurs en ombelle, parapluie) présente principalement dans les Landes de Gascogne et autour des mares forestières nommés localement « lagunes ». Sur ce milieu, l’Agrostis et le Faux-Cresson de Thore sont particulièrement sensibles aux assèchements suite auxquels ils se font facilement colonisés par la Molinie.

Les indices pour le reconnaître

pictogramme de feuilles AiguilleAiguille
pictogramme de feuilles lanceLance
pictogramme de feuilles lisseLisse
pictogramme de fleur BlancheEn bouquet
pictogramme de fleur BlancheClochette
pictogramme de fleur BlancheAkène
pictogramme de fleur JauneMarron-rouge

Période de floraison

Décembre

Pas en fleur ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec
nom scientifique: 
Agrostis canina (L., 1753)
Agrostis des chiens (Crédits: Jérôme Fouert-Pouret)
Agrostis des chiens (Crédits: Jérôme Fouert-Pouret)
Description: 

<p>L&rsquo;Agrostis des chiens est une petite gramin&eacute;e fr&ecirc;le &agrave; large r&eacute;partition en France et m&ecirc;me sur tous les continents. C&rsquo;est une esp&egrave;ce vivace &agrave; stolons, aux feuilles planes et tr&egrave;s &eacute;troites d&rsquo;un vert glauque presque gris&acirc;tre. Les jeunes feuilles sont filiformes, paraissant enroul&eacute;es sur elles-m&ecirc;mes. Les tiges peuvent s&rsquo;&eacute;lever en &eacute;t&eacute; jusqu&rsquo;&agrave; 20 ou 60cm de hauteur au bout desquelles se d&eacute;veloppent une inflorescence fragile, en panicule l&acirc;che aux reflets violets d&rsquo;une dizaine de centim&egrave;tres. Apr&egrave;s floraison, les panicules se contractent et virent au jaune-orange pale en s&eacute;chant.</p>

<p>L&rsquo;un des crit&egrave;res botaniques pour identifier l&rsquo;esp&egrave;ce consiste &agrave; observer la ligule allong&eacute;e et triangulaire en forme de canine&hellip; de chien par exemple&nbsp;! Mais encore faut-il trouver la ligule. Il s&rsquo;agit d&rsquo;une petite pi&egrave;ce foliaire formant une discr&egrave;te languette membraneuse translucide &agrave; la jonction entre les feuilles et la gaine foliaire sur la tige. La ligule sert notamment &agrave; d&eacute;vier l&rsquo;eau de pluie qui perle sur la tige et risquerait de faire pourrir la plante.</p>

<p>L&rsquo;Agrostis des chiens est typique des zones humides aux eaux acides et naturellement pauvres en nutriments mais sur des sols riches en mati&egrave;re organique. Ce brin d&rsquo;herbe est int&eacute;ressant car il peut former dans des zones humides ouvertes des gazons denses, c&rsquo;est-&agrave;-dire des formations herbac&eacute;es basses adapt&eacute;es aux cycles saisonniers d&rsquo;inondation et d&rsquo;exondation, un milieu naturel original class&eacute; Natura 2000. On dit que l&rsquo;esp&egrave;ce est amphibie m&ecirc;me si elle supporte des inondations moins longues que d&rsquo;autres plantes amphibies. Sur les zones plus longuement inond&eacute;es, on trouvera de fa&ccedil;on &eacute;tag&eacute;e le Scirpe &agrave; nombreuses tiges, orang&eacute; en automne et en hiver, et plus bas encore <a href="http://www.ecobalade.fr/espece/jonc-bulbeux">le Jonc bulbeux</a>, puis sur les zones restant en eau, les plantes franchement aquatiques comme <a href="http://www.ecobalade.fr/espece/nenuphar-blanc">le N&eacute;nuphar</a>.</p>

<p>L&rsquo;Agrostis des chiens est int&eacute;ressante &agrave; rep&eacute;rer car c&rsquo;est une esp&egrave;ce compagne du <a href="http://www.ecobalade.fr/espece/faux-cresson-de-thore">Faux Cresson de Thore</a>, une rare ombellif&egrave;re (fleurs en ombelle, parapluie)&nbsp;pr&eacute;sente principalement dans les Landes de Gascogne et autour des mares foresti&egrave;res nomm&eacute;s localement &laquo;&nbsp;lagunes&nbsp;&raquo;. Sur ce milieu, l&rsquo;Agrostis et le Faux-Cresson de Thore sont particuli&egrave;rement sensibles aux ass&egrave;chements suite auxquels ils se font facilement colonis&eacute;s par la Molinie.</p>

Groupe taxonomique: 
Critères: 
1.2-Aiguille
1.4-Lance
2.1-Lisse
3.3-En bouquet
4.2-Clochette
4.4-Akène
5.6-Marron_rouge
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
Saison: 
Juin
Juillet
Août

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !