En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Bourdaine

Frangula alnus subsp. alnus (Mill., 1768)

Retour à la liste des espèces

Description

La Bourdaine est un arbuste aussi discret qu’omniprésent. Il mesure généralement 2-3 mètres mais peut grimper jusqu’à 5 mètres. Son feuillage est très clairsemé, plutôt brillant. Les feuilles, tantôt pointues, tantôt échancrées, ne sont pas sans rappeler celles, plus grandes, de l’Aulne. La floraison très étalée dans la saison est un critère de reconnaissance fiable pour l’observateur attentif. Les abeilles attireront votre attention en venant butiner dès avril puis tout l’été de minuscules fleurs blanches à peine écloses, mais pourtant très riches en nectar. Les fruits sont eux-aussi très typiques, de petites baies passant de vert à rouge puis noir à pleine maturité.

L’écorce est grise à brunâtre et souvent fortement ponctuée de petites lenticelles plus claires. Comme souvent, ce petit détail a conduit à l’utiliser dans la pharmacopée paysanne pour lutter contre les affections cutanées et la gale. L’écorce dégage une odeur marquée et a été longtemps utilisée comme un laxatif puissant par macération à l’état frais et plus doux une fois séché par infusion.

La Bourdaine croit dans les zones humides et même sur les sols tourbeux. Coupée, elle rejette de souche vigoureusement en de nombreux brins souples très appréciés pour la vannerie traditionnelle. Il fut un temps où la Bourdaine était réquisitionnée car de l’arbuste on tirait un charbon très fin, irremplaçable pour faire de la poudre noire à canon ou des explosifs dans les carrières de pierre. Enfin, parmi ses propriétés, les baies de Bourdaine permettent des teintures végétales durables, qui au gré de la maturité des fruits vont permettre d’obtenir un jaune cannelle brillant, un gris bleuâtre ou un vert mat. L’écorce fraîche et les racines donnent un rouge framboise, qui lui vaut son nom dans les Landes de Gascogne de « senguin ».

La Bourdaine est la plante hôte des chenilles de plusieurs papillons, notamment du fameux papillon Citron.

Les indices pour le reconnaître

pictogramme de feuilles OvaleOvale
pictogramme de feuilles lanceLance
pictogramme de feuilles lisseLisse
pictogramme de fleur BlancheAlternée
pictogramme de fleur BlancheBaie
pictogramme de fleur BlancheBlanche

Période de floraison

Juin

En fleur ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec
nom scientifique: 
Frangula alnus subsp. alnus (Mill., 1768)
Bourdaine (Crédit: Andrey Zharkikh)
Bourdaine (Crédit: Stoutcob - flickr)
Bourdaine (Crédit: Andrey Zharkikh)
Bourdaine (Crédit: George Mel - Flickr)
Description: 

<p>La Bourdaine est un arbuste aussi discret qu&rsquo;omnipr&eacute;sent. Il mesure g&eacute;n&eacute;ralement 2-3 m&egrave;tres mais peut grimper jusqu&rsquo;&agrave; 5 m&egrave;tres. Son feuillage est tr&egrave;s clairsem&eacute;, plut&ocirc;t brillant. Les feuilles, tant&ocirc;t pointues, tant&ocirc;t &eacute;chancr&eacute;es, ne sont pas sans rappeler celles, plus grandes, de l&rsquo;Aulne. La floraison tr&egrave;s &eacute;tal&eacute;e dans la saison est un crit&egrave;re de reconnaissance fiable pour l&rsquo;observateur attentif. Les abeilles attireront votre attention en venant butiner d&egrave;s avril puis tout l&rsquo;&eacute;t&eacute; de minuscules fleurs blanches &agrave; peine &eacute;closes, mais pourtant tr&egrave;s riches en nectar. Les fruits sont eux-aussi tr&egrave;s typiques, de petites baies passant de vert &agrave; rouge puis noir &agrave; pleine maturit&eacute;.</p>

<p>L&rsquo;&eacute;corce est grise &agrave; brun&acirc;tre et souvent fortement ponctu&eacute;e de petites lenticelles plus claires. Comme souvent, ce petit d&eacute;tail a conduit &agrave; l&rsquo;utiliser dans la pharmacop&eacute;e paysanne pour lutter contre les affections cutan&eacute;es et la gale. L&rsquo;&eacute;corce d&eacute;gage une odeur marqu&eacute;e et a &eacute;t&eacute; longtemps utilis&eacute;e comme un laxatif puissant par mac&eacute;ration &agrave; l&rsquo;&eacute;tat frais et plus doux une fois s&eacute;ch&eacute; par infusion.</p>

<p>La Bourdaine croit dans les zones humides et m&ecirc;me sur les sols tourbeux. Coup&eacute;e, elle rejette de souche vigoureusement en de nombreux brins souples tr&egrave;s appr&eacute;ci&eacute;s pour la vannerie traditionnelle. Il fut un temps o&ugrave; la Bourdaine &eacute;tait r&eacute;quisitionn&eacute;e car de l&rsquo;arbuste on tirait un charbon tr&egrave;s fin, irrempla&ccedil;able pour faire de la poudre noire &agrave; canon ou des explosifs dans les carri&egrave;res de pierre. Enfin, parmi ses propri&eacute;t&eacute;s, les baies de Bourdaine permettent des teintures v&eacute;g&eacute;tales durables, qui au gr&eacute; de la maturit&eacute; des fruits vont permettre d&rsquo;obtenir un jaune cannelle brillant, un gris bleu&acirc;tre ou un vert mat. L&rsquo;&eacute;corce fra&icirc;che et les racines donnent un rouge framboise, qui lui vaut son nom dans les Landes de Gascogne de &laquo;&nbsp;<em>senguin</em>&nbsp;&raquo;.</p>

<p>La Bourdaine est la plante h&ocirc;te des chenilles de plusieurs papillons, notamment du fameux papillon <a href="http://www.ecobalade.fr/espece/citron">Citron</a>.</p>

Groupe taxonomique: 
Critères: 
1.3-Ovale
1.4-Lance
2.1-Lisse
3.1-Alternée
4.3-Baie
5.1-Blanche
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Saison: 
Avril
Mai
Juin
Juillet

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !