En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Bourdon terricole

Bombus terricola, Kirby 1837

Retour à la liste des espèces

Description

On le nomme aussi bourdon à bandes jaunes. Il mesure de 1 à 1,7 cm environ. La moitié antérieure du thorax est brun jaunâtre tandis que les autres parties sont noires. Il possède une frange caractéristique de courts poils jaune-brun sur son cinquième segment abdominal.  C'est un bon pollinisateur des fleurs sauvages et des cultures telles que les pommes de terre, les framboises et les canneberges. Il se nourrit par exemple de fleurs d'epilobe, de pissenlit, d'asters... Il s'agissait d'une espèce commune auparavant mais son nombre a diminué depuis la fin des années 1990, probablement en raison du développement urbain et de l'infection parasitaire.

Présence

Juin

Visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

Jour & Nuit
Visible en ce moment
nom scientifique: 
Bombus terricola, Kirby 1837
code inpn espece: 
780784
Bourdon terricole. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Bourdon terricole. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Bourdon terricole. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Bourdon terricole. Crédits : Saint-Pierre-et-Miquelon
Description: 

<p class="align-justify">On le nomme aussi bourdon &agrave; bandes jaunes. Il mesure de 1 &agrave; 1,7 cm environ. La moiti&eacute; ant&eacute;rieure du thorax est brun jaun&acirc;tre tandis que les autres parties sont noires. Il poss&egrave;de une frange caract&eacute;ristique de courts poils jaune-brun sur son cinqui&egrave;me segment abdominal.&nbsp; C&#39;est un bon pollinisateur des fleurs sauvages et des cultures telles que les pommes de terre, les framboises et les canneberges. Il se nourrit par exemple de fleurs d&#39;epilobe, de pissenlit, d&#39;asters... Il s&#39;agissait d&#39;une esp&egrave;ce commune auparavant mais son nombre a diminu&eacute; depuis la fin des ann&eacute;es 1990, probablement en raison du d&eacute;veloppement urbain et de l&#39;infection parasitaire.</p>

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
Saison: 
Juin
Juillet
Août
Visible: 
A l'aube
En journée
Au crépuscule
La nuit

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !