En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Ciste à feuilles de laurier

Cistus laurifolius (Linné, 1753)

Retour à la liste des espèces

Description

Le ciste à feuilles de laurier possède des fleurs blanches immaculées à étamines jaune d'or, avec trois sépales velus et hérissés. Une floraison odorante (on dit ladanifère) qui attirent les abeilles (mellifère). Cet arbuste de un à deux mètres ressemble au ciste à feuilles de sauge par sa floraison mais ne fréquente pas les mêmes milieux. Nécessitant un sol siliceux et sec, il est le témoin de la présence des sables ocreux. Il diffère également par ses feuilles persistantes coriaces, vert brillant au revers blanc, avec trois nervures saillantes. Les feuilles allongées en forme de lance et non poisseuses telles les "feuilles de laurier" lui ont valu son appellation.

Originaire d'Europe du sud-est, il se rencontre sur le pourtours méditerranéen jusqu'en Corse et en Afrique du nord dans les garrigues ou sous-bois en compagnie du Chêne kermès. Parfaitement adapté aux climats secs, ce ciste présente également la particularité d'être favorisé par les déboisements consécutifs aux incendies (plante pyrophyte) dont il est l'un des premiers à recoloniser les sols. Ses graines sont protégées dans des capsules globuleuses à cinq alvéoles qui restent accrochées à la plante d'où son nom d'espèce (du grec Kistê qui signifie panier).

Les indices pour le reconnaître

pictogramme de feuilles OvaleOvale
pictogramme de feuilles lanceLance
pictogramme de feuilles lisseLisse
pictogramme de fleur BlancheOpposée
pictogramme de fleur BlancheClochette
pictogramme de fleur BlancheBlanche
nom scientifique: 
Cistus laurifolius (Linné, 1753)
Cistus laurifolius Crédit:  jacinta lluch valero (flickr) 1
Cistus laurifolius Crédit:  jacinta lluch valero (flickr) 1
Feuilles du ciste à feuilles de laurier 2
Ciste à feuilles de laurier 3
Fleur de ciste à feuille de laurier au Colorado provençal 4
Description: 

Le ciste à feuilles de laurier possède des fleurs blanches immaculées à étamines jaune d'or, avec trois sépales velus et hérissés. Une floraison odorante (on dit ladanifère) qui attirent les abeilles (mellifère). Cet arbuste de un à deux mètres ressemble au ciste à feuilles de sauge par sa floraison mais ne fréquente pas les mêmes milieux.
Nécessitant un sol siliceux et sec, il est le témoin de la présence des sables ocreux. Il diffère également par ses feuilles persistantes coriaces, vert brillant au revers blanc, avec trois nervures saillantes. Les feuilles allongées en forme de lance et non poisseuses telles les "feuilles de laurier" lui ont valu son appellation.

Originaire d'Europe du sud-est, il se rencontre sur le pourtours méditerranéen jusqu'en Corse et en Afrique du nord dans les garrigues ou sous-bois en compagnie du Chêne kermès.
Parfaitement adapté aux climats secs, ce ciste présente également la particularité d'être favorisé par les déboisements consécutifs aux incendies (plante pyrophyte) dont il est l'un des premiers à recoloniser les sols.
Ses graines sont protégées dans des capsules globuleuses à cinq alvéoles qui restent accrochées à la plante d'où son nom d'espèce (du grec Kistê qui signifie panier).
Groupe taxonomique: 
Critères: 
1.3-Ovale
1.4-Lance
2.1-Lisse
3.2-Opposée
4.2-Clochette
4.9-Autre
5.1-Blanche
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !