En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Fuligule morillon

Aythya fuligula (Linnaeus, 1758)

Retour à la liste des espèces

Description

Le Fuligule morillon est un canard plongeur de 44 cm de longueur, coiffé d'une longue huppe noire retombante. Celle du mâle est largement plus longue que celle de la femelle. 

Il utilise son bec pour fouiller le fond de l'eau pour y chercher sa nourriture. Il peut plonger jusqu'à 7 mètres ! Le Fuligule morillon se nourrit principalement de mollusques. Il s'agit d'un canard plutôt nocturne, la journée est plutôt consacrée à sa digestion et à son repos.

En hiver, nous pouvons observer des grands rassemblements de Fuligules morillon dans les baies et estuaires.

Ce canard niche une fois par an, d'avril à septembre dans le Nord et l'Est de l'europe, sur les berges de lacs ou d'étangs à la végétation dense. Il choisit donc des plans d'eau peu profonds (1 à 5 m de profondeur) car le nid n'est jamais loin de l'eau. En hiver nous pouvons également l'observer sur des rivières à faible débit. 

Les oiseaux hivernant en France sont majoritairement originaires de Russie, de Sibérie occidentale, d'Europe centrale et de Grande-Bretagne.

Le Fuligule morillon est résistant au froid ce qui est un atout majeure pour son taux de survie. 

En plumage nuptial on reconnait le mâle par son plumage bicolore noir et blanc. Les parties supérieures de son corps sont noires y compris la tête et la queue, ce qui contraste avec ses flancs et son ventre qui sont blancs. Il possède des yeux jaune orangé et un bec bleu-gris marqué de noir à son extrémité.  La femelle quant à elle a un plumage brunâtre, sa poitrine et ses flancs montrent des plumes à liseré beige. Le ventre de ce canard, visible en vol, est blanc comme le bas de ses ailes.

Or période nuptial, le plumage du mâle se ternit et ressemble à celui de la femelle.

Présence

Août

Pas visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

A l'aube
En journée
Crépuscule
Pas visible en ce moment
nom scientifique: 
Aythya fuligula (Linnaeus, 1758)
Fuligule morillon (houroumono - flickr)
Fuligule morillon (houroumono - flickr)
Fuligule morillon (Andy Vernon - flickr)
Fuligule morillon (Gidzy - flickr)
Fuligule morillon (Nature Photos - flickr)
Description: 

<p>Le Fuligule morillon est un canard plongeur de 44 cm de longueur, coiff&eacute; d&#39;une longue huppe noire retombante. Celle du m&acirc;le est largement&nbsp;plus longue que celle de la femelle.&nbsp;</p>

<p>Il utilise son bec pour fouiller le fond de l&#39;eau pour y chercher sa nourriture. Il peut plonger jusqu&#39;&agrave; 7 m&egrave;tres ! Le Fuligule morillon se nourrit principalement&nbsp;de mollusques. Il s&#39;agit d&#39;un canard plut&ocirc;t nocturne, la journ&eacute;e est plut&ocirc;t consacr&eacute;e &agrave; sa digestion et &agrave; son repos.</p>

<p>En hiver, nous pouvons observer des grands rassemblements de Fuligules morillon dans&nbsp;les baies et estuaires.</p>

<p>Ce canard niche une fois par an, d&#39;avril &agrave; septembre dans le Nord et l&#39;Est de l&#39;europe,&nbsp;sur les berges de lacs ou&nbsp;d&#39;&eacute;tangs &agrave; la v&eacute;g&eacute;tation dense. Il choisit donc des plans d&#39;eau peu profonds (1 &agrave; 5 m de profondeur) car le nid n&#39;est jamais loin de l&#39;eau.&nbsp;En hiver nous pouvons &eacute;galement l&#39;observer sur des rivi&egrave;res &agrave; faible d&eacute;bit.&nbsp;</p>

<p>Les oiseaux hivernant en France sont majoritairement originaires de Russie, de Sib&eacute;rie occidentale, d&#39;Europe centrale et de Grande-Bretagne.</p>

<p>Le Fuligule morillon est r&eacute;sistant au froid ce qui est&nbsp;un atout majeure pour son taux de survie.&nbsp;</p>

<p>En plumage nuptial&nbsp;on reconnait le m&acirc;le par son plumage bicolore noir et blanc. Les parties sup&eacute;rieures de son corps sont noires y compris la t&ecirc;te et la queue, ce qui contraste avec ses flancs et son ventre qui sont blancs. Il poss&egrave;de des yeux jaune orang&eacute; et un bec bleu-gris marqu&eacute; de noir &agrave; son extr&eacute;mit&eacute;. &nbsp;La femelle quant &agrave; elle a un plumage brun&acirc;tre, sa poitrine et ses flancs montrent des plumes &agrave; liser&eacute; beige. Le ventre de ce canard, visible en vol, est blanc comme le bas de ses ailes.</p>

<p>Or p&eacute;riode nuptial, le plumage du m&acirc;le se ternit et&nbsp;ressemble &agrave; celui de la femelle.</p>

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
Saison: 
Janvier
Février
Mars
Octobre
Novembre
Décembre
Visible: 
A l'aube
En journée
Au crépuscule

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !