En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Gobemouche à collier

Ficedula albicollis (Temminck, 1815)

Retour à la liste des espèces

Description

Le Gobemouche à collier possède un collier blanc su la nuque (principal critère distinctif avec son cousin le gobemouche noir), surtout visible en été. Les ailes sont noires avec une bande et une grosse tache blanche. En France, cet oiseau habite les vieilles futaies de chênes et les peuplements en cours de régénération : des parcelles forestières parsemées de vieux chênes semenciers, des parcelles qui constituent donc ponctuellement un habitat semi-ouvert. C'est une espèce considérée comme bioindicatrice de certains habitats. L'unique population française de gobemouche à collier se situe au nord-est de la France. Le gobemouche à collier volette nerveusement de branche en branche dans les houppiers. De plus, comme la plupart des gobemouches, il va souvent effectuer un petit vol stationnaire lui permettant de capturer un insecte en vol. La période de nidification commence en mai, le gobemouche à collier construit son nid à partir d'éléments végétaux dans la cavité d'un vieux chêne. Son régime alimentaire se compose principalement de petits insectes volants : diptères, coléoptères, papillons..

nom scientifique: 
Ficedula albicollis (Temminck, 1815)
Gobemouche à collier (rédits : Andrej Chudy)
Gobemouche à collier (Crédits : Andrej Chudy)
Gobemouche à collier femelle (Crédits : Michael Sveikutis)
Gobemouche à collier (Crédits : Stefan Berndtsson)
Description: 

Le Gobemouche à collier possède un collier blanc su la nuque (principal critère distinctif avec son cousin le gobemouche noir), surtout visible en été. Les ailes sont noires avec une bande et une grosse tache blanche.
En France, cet oiseau habite les vieilles futaies de chênes et les peuplements en cours de régénération : des parcelles forestières parsemées de vieux chênes semenciers, des parcelles qui constituent donc ponctuellement un habitat semi-ouvert. C'est une espèce considérée comme bioindicatrice de certains habitats. L'unique population française de gobemouche à collier se situe au nord-est de la France.
Le gobemouche à collier volette nerveusement de branche en branche dans les houppiers. De plus, comme la plupart des gobemouches, il va souvent effectuer un petit vol stationnaire lui permettant de capturer un insecte en vol.
La période de nidification commence en mai, le gobemouche à collier construit son nid à partir d'éléments végétaux dans la cavité d'un vieux chêne. Son régime alimentaire se compose principalement de petits insectes volants : diptères, coléoptères, papillons..

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !