En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Gobemouche gris

Muscicapa striata (Pallas 1764)

Retour à la liste des espèces

Description

Le Gobemouche gris est un petit oiseau qui recherche les zones boisées où les arbres sont bien espacés. Les bois fermés et les surfaces cultivées sont désertés, ceux-ci ne lui permettant pas de chasser. Il possède une technique de chasse bien particulière : il chasse les insectes en vol depuis un perchoir dominant son territoire. Les insectes sont donc chassés à proximité immédiate des arbres, ce qui explique la nécessité d’avoir des perchoirs dégagés. L’alimentation des gobemouches en font des oiseaux nécessairement migrateurs. Ils quittent l’Europe à partir d’août jusqu’à mi-octobre pour rejoindre leurs quartiers d’hiver en Afrique tropicale (migrateur transsaharien), tant en savanes qu’en forêts tropicales. Le retour printanier a lieu début mai. La nidification est effectuée de fin mai à fin juillet, parfois dans une anfractuosité murale. L’ouverture de la cavité doit être assez large, ce qui explique que les nichées de gobe-mouches sont souvent détruites par les corvidés, les rongeurs et les pics. Les populations de gobe-mouches gris sont en déclin dans presque toute son aire de répartition. Les causes de ce déclin ne sont pas tout à fait connues mais les extrêmes sécheresses du Sahel notamment en 1983 et 1984, la disparition dans le paysage d’éléments tels que les haies, les vergers,… ainsi que l’emploi de pesticides dans les potagers des particuliers sont des causes très probables. Le maintien des vieux vergers est donc une des mesures de conservation favorables à l’espèce.

nom scientifique: 
Muscicapa striata (Pallas 1764)
Gobemouche gris (Crédits : Michael Sveikutis)
Gobemouche gris (Crédits : Michael Sveikutis)
Gobemouche gris (Crédits : Stefan Berndtsson)
Gobemouche gris (Crédits : Ferran Pestana)
Gobemouche gris (Crédits : David Merrett)
Gobemouche gris (Crédits : Stefan Berndtsson)
Description: 

Le Gobemouche gris est un petit oiseau qui recherche les zones boisées où les arbres sont bien espacés. Les bois fermés et les surfaces cultivées sont désertés, ceux-ci ne lui permettant pas de chasser. Il possède une technique de chasse bien particulière : il chasse les insectes en vol depuis un perchoir dominant son territoire. Les insectes sont donc chassés à proximité immédiate des arbres, ce qui explique la nécessité d’avoir des perchoirs dégagés.
L’alimentation des gobemouches en font des oiseaux nécessairement migrateurs. Ils quittent l’Europe à partir d’août jusqu’à mi-octobre pour rejoindre leurs quartiers d’hiver en Afrique tropicale (migrateur transsaharien), tant en savanes qu’en forêts tropicales. Le retour printanier a lieu début mai. La nidification est effectuée de fin mai à fin juillet, parfois dans une anfractuosité murale. L’ouverture de la cavité doit être assez large, ce qui explique que les nichées de gobe-mouches sont souvent détruites par les corvidés, les rongeurs et les pics.
Les populations de gobe-mouches gris sont en déclin dans presque toute son aire de répartition. Les causes de ce déclin ne sont pas tout à fait connues mais les extrêmes sécheresses du Sahel notamment en 1983 et 1984, la disparition dans le paysage d’éléments tels que les haies, les vergers,… ainsi que l’emploi de pesticides dans les potagers des particuliers sont des causes très probables. Le maintien des vieux vergers est donc une des mesures de conservation favorables à l’espèce.

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !