En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Fermer

Hirondelle de rivage

Riparia riparia (Linnaeus, 1758)

Retour à la liste des espèces

Description

L'Hirondelle de rivage est un oiseau cavernicole migrateur de 12 cm de longueur et 30 cm d'envergure.

On la reconnait aisément par sa courte queue à peine échancrée, son dos brun et sa bande pectorale brun cendré. Elle est la seule espèce d'hirondelle à avoir un dos brun. La gorge et le dessous de l'oiseau sont blancs. Le blanc de son cou remonte légerement vers l'arrière des joues. Ses pattes et son bec sont gris.

Migratrice, elle niche sur tout le littoral français et le long des rivières, de mars à octobre. Elle habite près des rivages aux berges sableuses mais solides pour construire son nid. Le nid se compose d'un tunnel de plus de 50 cm de longueur et d'une chambre de ponte tapissée de végétaux, de plumes et de poils. c'est le mâle qui creuse en 1 ou 2 semaines la galerie qui peut atteindre des longueurs de 90 cm. Le couple participent à eux deux à la couvaison et au nourrissage des petits.

Cet oiseau niche souvent en colonies, celles-ci peuvent compter des milliers de couples (exemple sur le littoral de la mer Baltique). Construisant son nid, dans les berges abruptes, l'hirondelle de rivage est souvent confrontée aux évenements naturels qui détruisent les sites de nidification (intempéries, vagues, montée des eaux, inondations). Sa population varie donc d'une année à l'autre.

Elle se nourrit d'insectes et d'araignées.

Cette hirondelle retourne en Afrique occidentale tropicale (Côte d'ivoire, Nigeria...) à partir d'Octobre pour hiverner dans les roselières.

Son vol est rapide et aisé, on la voit régulierement raser la surface de l'eau et faire de petits sauts dans les airs.

Présence

Janvier

Pas visible ce mois ci

Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Jui
Juil
Aoû
Sep
Oct
Nov
Dec

Présence

A l'aube
En journée
Crépuscule
Pas visible en ce moment
nom scientifique: 
Riparia riparia (Linnaeus, 1758)
code inpn espece: 
3688
Hirondelle de rivage (Frank Vassen - flickr)
Hirondelle de rivage (Frank Vassen - flickr)
Hirondelle de rivage (Toby Sackton - flickr)
Hirondelle de rivage (Asa Berndtsson - flickr)
Hirondelle de rivage (Derek Keats - flickr)
Description: 

<p>L&#39;Hirondelle de rivage est&nbsp;un oiseau cavernicole&nbsp;migrateur de 12 cm de longueur et 30 cm d&#39;envergure.</p>

<p>On la reconnait ais&eacute;ment par sa courte queue &agrave; peine &eacute;chancr&eacute;e, son dos brun et sa bande pectorale brun cendr&eacute;. Elle est la seule esp&egrave;ce d&#39;hirondelle &agrave; avoir un&nbsp;dos brun. La gorge et le dessous de l&#39;oiseau sont blancs. Le blanc de son cou remonte l&eacute;gerement vers l&#39;arri&egrave;re des joues.&nbsp;Ses pattes et son bec sont gris.</p>

<p>Migratrice, elle niche sur tout le littoral fran&ccedil;ais et le long des rivi&egrave;res,&nbsp;de mars &agrave; octobre. Elle habite pr&egrave;s des rivages aux berges sableuses mais solides pour construire son nid. Le nid se compose d&#39;un tunnel de plus de 50 cm de longueur et d&#39;une chambre de ponte tapiss&eacute;e de v&eacute;g&eacute;taux, de plumes et de poils. c&#39;est le m&acirc;le qui creuse en 1 ou 2 semaines la galerie qui peut atteindre des longueurs de 90 cm. Le couple participent &agrave; eux deux &agrave; la couvaison et au nourrissage des petits.</p>

<p>Cet oiseau niche souvent en colonies, celles-ci&nbsp;peuvent compter des milliers de couples (exemple sur le littoral de la mer Baltique).&nbsp;Construisant son nid, dans les berges abruptes, l&#39;hirondelle de rivage est souvent confront&eacute;e aux &eacute;venements naturels qui d&eacute;truisent les sites de nidification (intemp&eacute;ries, vagues, mont&eacute;e des eaux, inondations). Sa population varie donc d&#39;une ann&eacute;e &agrave; l&#39;autre.</p>

<p>Elle se nourrit d&#39;insectes et d&#39;araign&eacute;es.</p>

<p>Cette hirondelle retourne en Afrique occidentale tropicale (C&ocirc;te d&#39;ivoire, Nigeria...) &agrave; partir d&#39;Octobre pour hiverner dans les roseli&egrave;res.</p>

<p>Son vol est rapide et ais&eacute;, on la voit r&eacute;gulierement raser la surface de l&#39;eau et faire de petits sauts dans les airs.</p>

Groupe taxonomique: 
Image mobile - Fiche espèce: 
Image mobile - Minature: 
Image mobile - Diaporama: 
Statut Protection: 
Saison: 
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Visible: 
A l'aube
En journée
Au crépuscule

Poster une photo ou un commentaire

image
Photos de paysages, d'espèces...

Les fichiers doivent peser moins de 2 Mo.
Extensions autorisées : png jpg jpeg.
Les images doivent avoir une définition supérieure à 400x200 pixels.

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !