En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

Balade de Nouan-le-Fuzelier (41) - Balade des Lévrys

Etang de Nouan le fuzelier
Etang de Nouan le fuzelier
Etang de Nouan le fuzelier
Etang de Nouan le fuzelier
Etang de Nouan le fuzelier
Etang de Nouan le fuzelier
Facile
Distance :
3.50km
Type de circuit :
Boucle
Durée :
1 heure
Dénivelé :
10
Etang de Nouan le fuzelier
Espèces à découvrir dans cette balade
Liste des espèces

Présentation

Le domaine des Lévrys se situe à proximité du centre bourg de Nouan-le-Fuzelier. Acquis par la commune en 2005, il offre la découverte d’un milieu solognot caractéristique à ses habitants et visiteurs. Les ruines de l’ancienne ferme du Pré Porcher, l’étang des Lévrys (28 ha) ainsi qu’un ensemble de forêts mixtes, de feuillus, de résineux et de landes composent les 203 hectares du site.

Des chemins aménagés autour de l’étang donnent à tous la possibilité de se fondre dans la nature et d’en découvrir les trésors.

Le site dispose d'un observatoire, de sentiers de promenade, de tables de pique-nique et de bancs tout autour de l'étang.

 

Nature

ETAPE 1 : Départs

Deux départs sont possibles pour découvrir le domaine des Lévrys et son étang. Le premier part du centre bourg et rejoint l’étang via une piste pédestre et cyclable. Il vous suffit de suivre les panneaux verts indiquant l’Espace Naturel Sensible des Lévrys. Le second départ se situe directement sur le parking de l’étang des Lévrys. Prendre la direction de Pierrefitte-sur-Sauldre, puis la deuxième route à droite. Continuer tout droit sur environ deux kilomètres, jusqu’au parking.

ETAPE 2 : L’étang, une zone humide pleine de vie  

Empruntez le chemin qui part tout droit vers l’étang en laissant le parcours rouge sur votre gauche.

Bifurquez ensuite sur la gauche en cheminant sur la petite sente qui longe l’étang. C’est un paysage forestier typique de Sologne qui s’offre à vous, composé de grands chênes et de châtaigniers au pied desquels callunes et bruyères s’épanouissent sur le sol acide de Sologne.

Par deux fois, vos pas enjambent un petit fossé. Celui-ci sert au drainage des sols et alimente l’étang en eau. Peu à peu le sol se gorge en eau, les chênes laissent la place aux pins, les châtaigniers aux bouleaux, seule la callune résiste à l’envahissement de la molinie.

ETAPE 3 : La forêt de bouleaux

Au croisement, continuez tout droit en suivant le balisage orange. Après le passage sous les grands pins et les fougères, la forêt devient boulaie, une forêt dense de jeunes bouleaux, refuge du chevreuil et du sanglier.

ETAPE 4 : L’allée de chênes

Poursuivez à droite sous l’allée de grands chênes. Majestueux, ils semblent tenir ici une réunion. Seraient-ce quelques druides ou solognots malfaisants qui auraient été transformés ainsi en personnages de bois, par une califourchonne d’escourbete* ? Nul ne le sait. Pourtant, comme eux, la buse hautement perchée surveille ici, elle aussi, l’arrivée des promeneurs.

ETAPE 5 : Les vestiges d’une ancienne dynamique

Après quelques dizaines de mètres, suivez le balisage orange et passez le fossé pour prendre la sente. Sous les pins, de part et d’autre du sentier, de drôles de monticules de mousses et de molinies donnent un aspect chaotique, faisant du sol un véritable champ de bataille. Il n’en est rien. Ces touradons, comme ils se nomment, sont les vestiges d’une histoire passée où l’eau était présente partout. Petit à petit, l’eau s’est retirée, gagant de plus en plus les profondeurs du sol. Les végétaux l’ont suivie vers le bas, formant ainsi ces dômes qui partout constituent le sol.

ETAPE 6 : Arrêt sur des habitants invisibles

Une petite halte au niveau de la passerelle sur le fossé vous permettra de prendre le temps d’observer la diversité de la flore et des insectes aquatiques. Pour ce faire, rien de plus simple : asseyez-vous le long du ruisseau, le nez au-dessus de l’eau, et observez ces minuscules insectes et têtards qui peuplent le fossé. Ouvrez grand les yeux, pas une fleur n’est la jumelle de sa voisine, de quoi compter des dizaines d’espèces. Et sans doute, en marchant, aurez-vous reconnu cette odeur qui chatouille vos narines ? Aucun doute n’est permis, il y a là quantité de menthes aquatiques !

ETAPE 7 : L’observatoire à curiosité  

Poursuivez tout droit en passant le fossé, puis à droite en rejoignant le grand chemin. Après quelques centaines de mètres, rejoignez, à droite, l’observatoire de l’étang. Emanché d’un long cou, haut sur pattes, prêt à s’envoler au moindre mouvement, le héron cendré, éminence grise de l’étang, surveille avec attention son territoire. Les mouettes et guifettes louvoient au-dessus de l’eau comme un véritable ballet aérien. Cous tendus, robes noires, ailes déployées, les cormorans perchés sur les poteaux font sécher leurs plumes après une bonne partie de pêche. Avec un peu de chance, le balbuzard pêcheur, venu en voisin, vous fera l’honneur de son passage et tentera peut-être une pêche devant vous.

ETAPE 8 : Au fils de l’eau

Après l’observation de ce beau spectacle, rejoignez le chemin comme vous êtes venus.

Continuez sur votre droite en longeant le cours d’eau. Puisqu’en réalité, ce n’est pas un fossé que vous suivez, mais bel et bien une rivière de Sologne, le Néant, rivière bien nommée ?

Vous passez le trop-plein de l’étang. Pareil à celui d’une baignoire, ce système de débordement de l’eau permet à l’étang de ne jamais déborder par la digue et ainsi ne pas araser celle-ci. Continuez la balade sur la route, vers la droite.

Après 250 mètres, la bonde marque l’endroit le plus profond de l’étang. Lors de la vidange de l’étang, c’est grâce à ce « bouchon » que l’eau s’évacuera et que les poissons resteront pris au piège des derniers litres d’eau. Il ne restera plus pour l’homme qu’à passer le filet et ainsi récolter les poissons de l’étang.

Encore quelques mètres et vous terminez la boucle.

*Sorcière en solognot

 

Patrimoine

Nouan-le-Fuzelier est une cité touristique. Le village offre de nombreux équipements de loisirs, notamment piscine, tennis, étangs pour la pêche, chemins de randonnée, galeries d'exposition d'art et bibliothèque. Le square dit du parc Cauchoix accueille six reproductions de statues ayant pour thème la chasse ainsi qu'un kiosque à musique.

En vous promenant dans le village, vous pourrez découvrir le lavoir restauré, l’architecture en brique solognote de style Napoléon III sans oublier l’église et ses vitraux.

Dans les environs proches, les villes et villages de Lamotte-Beuvron et Chaon sauront compléter votre culture solognote.

 

Informations pratiques

Cette écobalade vous est proposé par l’association Sologne Nature Environnement en partenariat avec le Conseil régional du Centre Val de Loire, le Pays de Grande Sologne, l’Union européenne et la commune de Nouan le Fuzelier dans le cadre d’un projet sur la valorisation du patrimoine naturel de la Grande Sologne.

Ce sentier est accessible à pied, aux familles. Sa longueur est de 3.5 km depuis le parking de l’étang.

N’oubliez pas de télécharger l’application Ecobalade avant de partir ainsi que la description et l’itinéraire de la balade. Le parcours emprunte des voies communales, afin de préserver la quiétude des espèces présentes et le paysage, veillez à rester sur les sentiers indiqués.

Contact de Sologne Nature Environnement :

Parc de Beauvais – BP 136 – 41200 Romorantin-Lanthenay

Tél. : 02 54 76 27 18 / site : http://www.sologne-nature.org

1/ Préparer la balade sur le site ecobalade.fr

2/ Télécharger l'app et votre balade gratuitement

3/ Partez à la découverte de la faune et la flore

Informations pratiques

Adresse:
Etang des Levrys, rue des Livrys
Situation:
Centre-Val de LoireLoir-et-CherNouan-le-Fuzelier
Parking :
Parking de l'espace Naturel Sensible "Etang des Levrys"
Transport :
Voiture (parking sur place), Vélo (des pistes cyclables ont été aménagées)

Randonner avec un guide ?

logo-guide.jpg

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !