En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. x

Balade en Hautes Terres du Cantal (15) - Lac du Pêcher - Espace Naturel Sensible

Lac du Pêcher (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Lac du Pêcher (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Début sentier lac du Pêcher (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Début sentier lac du Pêcher (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Sympetrum jaune d'or (Crédit : Sahua d_Flickr)
Sympetrum jaune d'or (Crédit : Sahua d_Flickr)
Vaches au cœur des estives du lac du Pêcher (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Vaches au cœur des estives du lac du Pêcher (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Observatoire ornithologique (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Observatoire ornithologique (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Lac du Pêcher (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Début sentier lac du Pêcher (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Sympetrum jaune d'or (Crédit : Sahua d_Flickr)
Vaches au cœur des estives du lac du Pêcher (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Observatoire ornithologique (Crédit : Laura Azzolina_NS)
Facile
Distance :
3.00km
Type de circuit :
Boucle
Durée :
1 heure
Dénivelé :
65 m
Hautes Terres Communauté (15)
Hautes Terres Tourisme (15)
Département du Cantal (15)
Espèces à découvrir dans cette balade
Liste des espèces

Présentation

Venez vous promener autour du lac du pêcher en plein cœur du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, pour observer une nature caractéristique du Cantal et du Massif du Cézallier. Cette balade est facile et très agréable et vous fera découvrir un lac d'altitude remarquable. Le départ du sentier est situé à quelques minutes de Murat, sur la commune de Naussargues-en-Pinatelle. Celui-ci vous fera découvrir pas moins de 4 milieux naturels : le lac et sa zone humide, une lande, un bois et des prairies. Vous accèderez à des points de vue splendides sur les Monts du Cantal, le Grand site de France du Puy Mary et le plateau du Cézallier. C’est pour ces qualités paysagères, sa nature préservée et sa biodiversité remarquable que nous vous invitons à découvrir ce lieu magique, venez vous ressourcer le temps d’une balade au lac du Pêcher, une des plus belles ecobalades.

Nature

Le lac se situe à 1100 mètres d’altitude, il est bordé par la forêt de la Pinatelle et accueille de nombreux oiseaux d’eau venant s’y reposer pendant leur migration ou s’y reproduire. Sur l’eau, vous pourrez très certainement observer le Canard colvert, le Fuligule milouin, le Foulque macroule, la Poule d’eau, la Sarcelle d’été, le Grèbe huppé et le Grèbe castagneux qui sont les espèces les plus présentes autour du lac. A l’aide d’une paire de jumelles, vous pourrez aussi observer des passereaux comme le petit Tarier des prés, des rapaces comme le Milan royal et le Milan noir, le Busard des roseaux ou bien des oiseaux échassiers comme le Héron cendré. L’observatoire ornithologique sera le lieu idéal pour rester discret et contempler tout au long de l’année cette avifaune variée.

Le site du lac du Pêcher nous propose un paysage façonné par un volcanisme passé. Il se situe sur un plateau hérité d’anciennes coulées de laves fluides, laissant percevoir de nombreuses ondulations de terrain, presque uniques en France ; on parle de planèze. Compte tenu de la grande diversité des milieux naturels, une flore riche et diversifiée peut être observée ; comme le Scirpe à cinq fleurs, espèce rare et protégée. Sorte de jonc, il mesure entre 6 et 30 cm et présente un épi simple, brun, formé de deux à cinq fleurs.

Les arbres emblématiques de ces lieux sont le Pin sylvestre et le Genévrier commun. Leur adaptation au climat rude (froid, vent et fort ensoleillement) a contribué à dessiner leurs silhouettes, dite tortueuse, qui offre une ambiance très particulière à ces landes. Ensemble, ils composent une lande très esthétique au niveau paysager. Vous traverserez également un bois de noisetiers et de hêtres. Au fil des saisons, ce bois change de décors. Au printemps, les rayons lumineux traversent les jeunes feuilles encore vert clair de la strate arborée, un véritable jeu d’ombres et de lumière s’installe ; à l’automne, les feuilles se parent de couleurs chaudes, en tombant, les feuilles de hêtre habillent le sol d’un joli tapis couleur bronze. Narcisses des poètes, Anémones pulsatilles, Gentianes jaunes, Cirses commun et autres Genêts à balais dévoileront la beauté de leurs fleurs aux parfums enivrants dont vous pourrez profiter tout au long de votre balade que ce soit dans le sous-bois, les prairies humides ou les landes. La Gentiane jaune, avec ses grandes feuilles nervurées et ses délicates petites fleurs jaunes, est sans aucun doute une plante symbolique de ce territoire. C’est à partir de la macération et la distillation de ses racines que l’on fabrique, depuis plusieurs siècles, la boisson traditionnelle.

La biodiversité de ce site est riche et variée. En effet, au niveau scientifique c’est une vingtaine d’habitats qui sont identifiés, allant de la végétation flottante, en passant par les roselières, les tourbières et les prairies humides à sèches. L’étendue d’eau et les zones humides ainsi que la tourbière jouxtant le lac forment des milieux naturels propices au développement d’une flore et d’une faune riche, parfois rare et menacée. C’est donc naturellement, dans le but de protéger et conserver ces espèces que ce site a été classé en zone Natura 2000 et en Espace Naturel Sensible.

D’ailleurs, le lac est considéré comme un site d’importance pour les insectes et surtout ses odonates. Vous pourrez découvrir avec un peu d’attention de très jolies libellules comme le fameux Sympétrum jaune d’or, reconnaissable à ses grandes tâches sur ses ailes de couleur or ; la Libellule déprimée avec son abdomen large et aplati et la base de ses ailes couleur brune ou bien encore la Libellule à quatre taches, qui, comme son nom l’indique, présente quatre taches brunes sur le bout de ses ailes. Toujours chez les odonates, vous aurez aussi le plaisir d’observer une grande variété d’agrions, arborant de petites taches noires sur fond bleuté, rouge ou orangé, que l’on appelle demoiselles et qui se distinguent des libellules par  leur petite taille, la finesse de leur abdomen et leurs ailes jointent parallèlement à leur corps au repos.

Enfin, avec un peu chance il sera possible d’apercevoir un Cerf ou un Chevreuil, qui sont des espèces très présentes sur le territoire, abondantes en milieu de moyenne montagne. Mais malgré leur taille imposante, ils sont très discrets. A l’automne, lors de la période de reproduction des Cerfs, vous pourrez entendre, à l’aube ou au crépuscule, le fameux brâme, bruit très impressionnant émis par le cerf pour attirer les femelles. Ils seront tout de même plus difficiles à observer que les petits insectes !

Espèces phares

Pin sylvestreSympétrum jaune d'or / Cerf Elaphe 

Patrimoine

Ce lac qui parait naturel est en fait l’œuvre des moines, qui ont érigé au 11ème siècle une digue le long du ruisseau. Ces travaux ont permis la formation de ce lac avec sa zone humide à tourbière, joncs, roseaux et saules. Le lac du Pêcher se situe sur le stratovolcan des Monts du Cantal, le plus grand édifice volcanique d’Europe  ! Strato, pas comme la guitare, mais comme strate ! C’est-à-dire que ce volcan a connu pendant des millions d’années, différents types d’éruptions qui ont formé des couches de laves, de débris ou de cendres. L’ensemble s’étend sur une surface de 2700km², environ la moitié d’un département français !

Le lac est aussi un lieu très reconnu pour la pratique de la pêche. Les espèces comme le vairon et le goujon y sont abondantes. Il y est proposé une zone où la pratique de la pêche est autorisée et une zone fermée à la pêche afin de préserver la tranquillité de l’avifaune nicheuse et migratrice. Vous trouverez aux abords du lac un panneau informatif concernant la réglementation à respecter. Un ponton handipêche a été aménagé pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite. Une activité agricole est pratiquée sur le site : le pastoralisme. Par le pâturage, les vaches aubrac et salers, figures emblématiques du Cantal, contribuent à conserver les milieux ouverts, réservoirs de biodiversité. Enfin, vous pourrez observer de nombreux murets en pierres sèches qui délimitent encore aujourd’hui certaines parcelles. Ce sont les paysans qui, à l’époque pour cultiver ces terres, ont ôté les nombreuses pierres et en ont fait des murets. Mais ce que les paysans ne savaient pas à l’époque, c’est que ces murets en pierres sèches créeraient de véritables habitats (microécosystèmes) à de nombreuses espèces : offrant abris et chaleur durant l’hiver, fraîcheur et humidité durant l’été. Parmi ces espèces, que l’on appelle la faune muricole, nous pouvons y observer à la fois des reptiles, des amphibiens, des insectes, des arachnides ou bien encore des oiseaux

Infos pratiques

Pour s'y rendre depuis Murat, suivre la N122 Massiac/Aurillac; direction "Massiac" puis la D40 direction Chalinargues puis route D23 direction le lac du Pêcher. Un parking est aménagé au début de la balade à proximité de l'hôtel-restaurant "écolodge du Lac du Pêcher".

Le sentier est balisé par des flèches et libellules jaunes. Le balisage vert est un raccourci.

Pensez à prévoir de l’eau et un équipement adéquat. Afin de préserver ce paysage et sa richesse extraordinaire, ne marchez pas en dehors des sentiers balisés. Enfin, disposer d’une carte du site peut être intéressant : IGN Top 25 N°2535 O.

Le circuit est accessible toute l’année. En cas de neige, cette ecobalade est réalisable avec des raquettes.

 

Infos complémentaires

Vous êtes sur un espace protégé. Quelques règles à respecter pour préserver le site :

- Ne sortez pas des sentiers autorisés

- Gardez les chiens en laisse afin de ne pas perturber les troupeaux de vaches présents sur le site

- Ne jetez pas de déchets

- Ne cueillez pas les fleurs et ne dérangez pas les animaux

Cette ecobalade est également visible en 3D sur les tables numériques de l’Office de Tourisme des Hautes Terres (04 71 20 09 47), à partir desquelles vous pourrez télécharger les traces GPX et un livret très complet de cette ecobalade.

Pour plus de simplicité, nous vous conseillons de télécharger l’application EcoBalade sur votre smartphone avant de partir.

Cette ecobalade a été réalisée grâce au soutien financier de Hautes Terres Communauté , le Département du Cantal, la Région Auvergne-Rhône-Alpes , l'Union Européenne (FEDER) et en partenariat avec les  Hautes Terres Tourismes, le Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne et le Massif Cantalien.          

          

D'autres Ecobalades sont présentes sur les Espaces Naturels Sensibles de Hautes Terres Communauté :

Balade en Hautes Terres du Cantal (15) - Estives du plateau de Chastel-sur-Murat - Espace Naturel Sensible

Balade en Hautes Terres du Cantal (15) - Palhàs de Molompize - Espace Naturel Sensible

Balade en Hautes Terres du Cantal (15) - La Roche de Landeyrat - Espace Naturel Sensible

Balade en Hautes Terres du Cantal (15) - Tourbières du Jolan et de la Gazelle - Espace Naturel Sensible

1/ Préparer la balade sur le site ecobalade.fr

2/ Télécharger l'app et votre balade gratuitement

3/ Partez à la découverte de la faune et la flore

Informations pratiques

Situation:
Auvergne-Rhône-AlpesCantalNeussargues-en-Pinatelle
Parking :
Parking aménagé au début de la balade à proximité de l’hôtel-restaurant « écolodge du Lac du Pêcher »
Transport :
Véhicule personnel, Location de vélo électrique depuis l’office de tourisme de Chalinargues

Denivele: 
65 m

Randonner avec un guide ?

logo-guide.jpg

Restez dans le sens de la marche ! ;)

Tenez vous informez des nouvelles ecobalades !